Papa, maman, vous allez être fiers de moi, j’ai encore fait des bêtises.

J’ai écrit mes mémoires, je les ai mis en musique, j’y ai mis tous les interdits du monde, toutes les rébellions, toutes les fois où je me suis mis à poil sous la pluie en plein hiver dans l’espoir de tomber malade pour ne pas aller à l’école, parce que l’école c’est nul. C’est que des chiffres et des lettres à ranger dans les bureaux du professeur qui n’est jamais content parce que ça ne change rien à son compte en banque.

Moi je n’ai écrit que des chiffres et des lettres pour ranger dans le cœur des rêveurs, de tous ceux qui savent qu’ils ne savent rien et qui s’en accommodent, avec l’enthousiasme des enfants qui se roulent dans la boue pour le plaisir de découvrir toute la liberté qu’il y a à ne rien attendre de plus de la vie que de la goûter toute entière.

Vous pouvez écouter mon 5ème album,
les Mémoires d’un enfant de 300 000 ans ici https://imbmdedtcma.lnk.to/jQGwSX80

Avec Marie Heyse, Romain et Malena Al’l, on a même fait un clip, et il est là :
IMBERT IMBERT – Mémoires d’un enfant de 300 000 ans (Clip Officiel)

IMBERT IMBERT – Mémoires d’un enfant de 300 000 ans (Clip Officiel)

Bisous

Page d’accueil

P.S. : j’étais pas tout seul :
-Arrangé et interprété par Brunoï Zarn (Guitares, Guitare bidon, Chœurs), Mathieu werchowski (Violon), Laurent Paris (Batterie, Percussions) et Mathias Imbert (Contrebasse, Voix)

-Chœurs d’enfants sur « Tous les crocodiles » : Aynour, Layina, Neïla

-Enregistré au Mirador Sound Studio (Corconne 30) en septembre

2019 par David « Dad » Darmon

-Mixé par Oz Fritz à l’Ancient Wave Studio (Nevada City-Californie) en Janvier 2020

-Masterisé par Raphaël Jonin au J RAPH i.n.g (Cordes sur Ciel 81)

Merci à : Dany Lapointe pour sa confiance, Gaspard Rojo et toute l’équipe de l’association Printival, aux parents des enfants chantants ainsi qu’à leurs progénitures, aux musiciens, techniciens, photographes et artistes qui ont fait don de leurs talents, mon papa Dominique pour son coup de cutter sur le flan de l’invisible, ma maman Dominique d’être à ce point, Romain Burgeat Lopez de Romainville pour le voyage en Californie, Mathilde Kuhn pour le passé, Antoine Dondon pour l’avenir, Chouchou pour l’inspiration de casser des œufs, Colomba c’est le sang, Grégoire Gensse pour n’être pas vraiment mort, Piero Pepin pour n’être pas vraiment mort non plus, Boucan et Le Tigre des Platanes pour être encore vivants, Bancal Chéri et tous les ami-e-s/musicien-ne-s pour l’air qu’ils soufflent sur les braises de ma musique et de mon cœur, Yéti « Jet Black Pearl » pour m’avoir présenté le magicien d’Oz Fritz, Oz Fritz pour être un magicien.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.